Judo Le Palais : site officiel du club de judo de LE PALAIS SUR VIENNE - clubeo

Le Saviez-vous Histoire du Judo pour répondre au Quizz

26 juillet 2015 - 10:53

Document à télécharger ICI

Le saviez-vous ?

Au début du XXème siècle, tout près de l'actuel dojo « Robert LECOMTE » à LIMOGES, une maison entourée, à l'époque, de nombreuses prairies et de champs a accueilli un écrivain japonais dont elle porte le nom.

Les premiers tapis de judo à BRIVE, TULLE, LIMOGES, puis ailleurs, étaient le plus souvent des rouleaux de feutre dépliés puis repliés, des cartons d'emballage, de la sciure ou des copeaux de bois, à même le sol en terre battue ou recouverts d'une bâche de camion...

Les premiers clubs de judo se sont souvent implantés dans des lieux insolites : cafés, dancings, garages, chapelles, hôtels, usines, écoles, etc., mais aussi parfois dans des lieux plus prestigieux tels que châteaux ou monuments historiques !

A LIMOGES, un club de judo est situé dans un ensemble architectural qui est un vrai « lieu de mémoire » : une ancienne pouponnière clandestine (pour enfants juifs) de la Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale.

En 1971, le judo limousin est en crise et surtout en manque de légitimité, d'impartialité, d'ouverture et de développement. Le dénouement viendra d'un personnage illustre du judo français...

Le judo féminin limousin s'est sportivement illustré dès le 1er championnat national disputé à titre expérimental en 1974, avec une médaillée de bronze.

Des futures championnes d'EUROPE et du MONDE, Pénélope BONNA, Morgane RIBOUT, Clarisse AGBEGNENOU, ont participé au tournoi national cadettes de LIMOGES. Une médaillée olympique aussi...

Dans les comparaisons possibles entre comités de CORRÈZE et de CREUSE, l'année 1975 constitue une exception remarquable.

La Fédération Française de Judo a toujours accueilli en son sein différentes disciplines : karaté, boxe française, aïkido, kendo, naginata, chanbara, etc. Ainsi, le 1er championnat de FRANCE FFJDA organisé en LIMOUSIN en 1976 n'était pas du judo.

Plusieurs limousins sont devenus présidents d'autres ligues : en LANGUEDOC ROUSSILLON, dans l'ESSONNE, dans le VAL DE MARNE. L'actuel DTN est limousin. Un autre limousin a été président de la FFJDA.

En 1957, c'est un judoka du LIMOUSIN qui devient le 1er conseiller technique de la Ligue de TOURAINE POITOU LIMOUSIN.

Dans l'histoire du judo limousin, 4 clubs, 2 de BRIVE et 2 de LIMOGES, ont compté plus de 400 licences.

Et pour en savoir davantage :

« Histoire du judo limousin » à lire bientôt...

Commentaires

+
+